CANADA

VoL. XXXXIX, no. 23 New York : Tel : (718) 812-2820; Montréal (514) 321-6434; • Port-au-Prince: (011 509) 223-0785 • Paris (33-1)43-63-28-10; du 5 au 12 juin 2019, I accuse the President of having weakened, if not destroyed, our public institutions and plunged our country into social, financial, moral, insecurity and institutional crises, and soon to be an electoral crisis. Par Jerry Tardieu... H-O P. 13. Cliquez sur le lien de l'Article ou allez en page d'Archives et cliquer sur le lien PDF de la date courante. Merci de nous visiter aussi à www.haiti-observateur.org ou http://haiti-observateur.info

Trafic de drogue en Haïti : Collusion pouvoir en place-gangs armés par Michelle Portes Mevs

REGARD DE LA FENÊTRE Trafic de drogue en Haïti : Collusion pouvoir en place-gangs armés par Michelle Portes Mevs La prolifération des gangs armées, en Haïti, est-elle une résultante de la logistique du trafic intensifié de la drogue ? Haïti est une étape du transport de drogues. La cocaïne, l’héroïne et autres substance illicites produites en Amérique latine s‘en vont en direction d’Amérique du Nord, notamment les États-Unis et le Canada, le Mexique, l’Europe et de tous autres marchés où…

Read More

Cartes sur table avec l’homme d’affaires Réginald Boulos par Léo Joseph

VERS L’INITIATION DE LA TROISIÈME VOIE Cartes sur table avec l’homme d’affaires Réginald Boulos par Léo Joseph Personnage très controversé dont on reproche le rôle super controversé dans des décisions politiques prises par les régimes Tèt Kale dirigé par Michel Martelly et la proximité avec Jovenel Moïse, l’homme d’affaires, Dr Réginald Boulos, s’est entretenu avec Léo Joseph d’Haïti-Observateur, en marge de la présentation de son mouvement à la diaspora de New York. Durant trente minutes, il a parlé à cœur…

Read More

Le groupe Bigio pris en flagrant délit de contrebande

Le groupe Bigio pris en flagrant délit de contrebande LE PORT LAFITO FERMÉ PAR L’ADMINISTRATION DOUANIÈRE Le Port Lafito, installation portuaire du groupe Bigio, non loin de Montrouis, sur la Nationale numéro 1, a été fermé par l’Administration générale des Douanes. Les propriétaires de l’entreprise sont accusés d’avoir décidé de libérer un container sans que les taxes aient été payées sur les marchandises qui s’y trouvaient. On apprend de sources autorisées que les autorités de l’Administration générale des Douanes…

Read More