Le Droit en Berne à Paris pour Juger le Jihad là où il y Peine de Mort

print
DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ par Dan Albertini

  • Le Droit en Berne à Paris pour Juger le Jihad là où il y Peine de Mort

Entre (). Quelle affaire quand sweet miki dans sa meringue prolongée aux Cayes, diffamerait en alternatif relatif, selon l’espèce. Pourquoi expliquer un seul chèque, sans représenter ceux de l’ère Martelly, quand sortiront-ils du prélavage ? Ah, le crachat retombe ! Fermons-les ().

Massacrer l’œil au LBD à Paris, le droit est en berne, des spécialistes médicaux dénoncent le fait. Le gilet jaune est criminalisé par l’Élysée qui redescend dans les geôles de l’an colonial du roi pourtant évincé. Malgré Banella en quarantaine. Combien en a-t-il d’autres alors quand le sursis est offert à tout ancien premier ministre et ancien ministre, à tout ancien président, hormis François Hollande  jusqu’ici éprouvé seulement au scooter nocturne ?

Le gilet jaune est tout à fait légitime dans sa requête, tout à fait légal dans sa forme, tout à fait sécuritaire dans son approche globale. Donald et Melania safe avec un gilet jaune, le Dalaï-lama est gilet jaune. Le Crew au Colombus Ohio fait suivre le soutien en jaune et noir en Alabama, vs manu Macron. Le gilet jaune est tout à fait juste dans la protection de l’État de droit menacé par manno Macron qui favorise le nanti, contre le peuple. Question de droit !


Le président manno Macron veut-il faire alors faire juger le gilet jaune, un jour, outremer à Cayenne, tel un… comme au temps des colonies ? Le clouer outre-mer.

Existe-t-il une ligne rouge à ne pas franchir chez soi, quand on y fait plus que ce pour quoi l’on condamne Maduro par exemple, Poutine ou la Chine aussi ? Berne sans ex-colonie adopte le même ton, le même spectre que manno Macron.

Il faudra comprendre Paris dans ses intentions quand le sursis est offert à l’ex-roi, à l’officier coupable de crime par exemple en Afrique, mais le jihadiste repenti est à l’Irak. C’est par ce genre de dérives que l’on aboutit à la formule de crime de guerre au nom de la république.

Le droit est en berne à Paris, idem à Berne.


Cet article est publié par l’hebdomadaire Haïti-Observateur, édition du 13 mars 2019 et se trouve en P 13. à déterminer à cause d’un problème technique et se trouvera à : http://haiti-observateur.ca/wp-content/uploads/2019/03/H-O-13-march-2019.pdf