Des pépites à Matongé ! par David Bongard

print

Des pépites à Matongé ! par David Bongard

Une nouvelle librairie dédiée aux afro-littératures du monde entier a ouvert en avril dernier, dans le quartier le plus africain de Bruxelles, Matongé. Jean Berthold Civilus, de son nom d’artiste Jean d’ Amérique, et Béo Monteau, tous deux écrivains, poètes et slameurs haïtiens, sont venus prêter main forte à «Pépites Blues». Une librairie généraliste qui a pour vocation de devenir un lieu où écrivains, artistes et citoyens se rencontrent et échangent autour des productions culturelles et de la créativité artistique dans leur diversité.

Jean d’Amérique et Béo Monteau, récompensés pour leurs travaux, sont deux pépites de la relève littéraire haïtienne. C’est à ce titre qu’ils ont été invités à s’exprimer dans ce nouvel espace. Leurs lectures, accompagnées de morceaux de guitare, ont été l’occasion, pour le public belge, d’avoir un avant-gout des fragrances littéraires de la Caraïbe, et d’Haïti en particulier. Ils ont pu aussi exposer leur conception de la poésie qui, pour Jean d’Amérique «nourrit l’esprit» et « est engagée lorsqu’elle parle d’humanité». Pour son complice, Béo Monteau, «la poésie sert à déposer des émotions dans la mémoire collective»; et «il nous appartient de la transmettre».

La gérante, Celestina Jorge, philosophe-enseignante, d’origine angolaise, s’est dite ravie d’accueillir, à quelques jours de son inauguration, de jeunes plumes haïtiennes dans son espace culturel. Un encouragement aux «jeunes pousses» littéraires, s’il en est. N’hésitez donc pas à venir pousser la porte de la librairie «Pépites Blues», à Bruxelles. Elle propose à la fois des romans, des essais et des ouvrages de sciences humaines, mais aussi des bandes dessinées et de la littérature jeunesse. Des œuvres produites par des Africains, des Afro-européens, des Afro-américains, des Afro-caribéens, mais pas exclusivement. Un espace à découvrir pour tous les amoureux des Lettres, d’ici ou d’ailleurs.

David Bongard De Bruxelles (Belgique)


cet article est publié par l’hebdomadaire Haïti-Observateur, édition du 8 mais 2019 et se trouve en P.13  à : http://haiti-observateur.info/wp-content/uploads/2019/05/H-O-8-mai-2019.pdf