Dessalines est-il revenu d’outre-tombe crier revanche par personne de Jovenel Moïse ?

print

DIPLOMATIE INTERNATIONAL ET SOCIÉTÉ Par Dan Albertini

  • Dessalines est-il revenu d’outre-tombe crier revanche par personne de Jovenel Moïse ?
  • Ce n’est pas un certifié, mais une interrogation contre toute attente.

Entre (). Le père Jean Claude Jean-Philippe arrêté et incarcéré à Miami pour abus sexuel par entremise de drogue sur une paroissienne invitée à prendre du thé. Une fois de plus, de cette école, combien sont-ils en Haïti, cachés sous le couvert de l’omerta ? Fermons (). 

Voilà ce que j’ai retenu d’une lecture récente à l’IADB

le Ministre de la Défense Énold Joseph en l’occurrence, signait le 29 janvier 2019 au l’Inter American Defense Board (IADB) dans le cadre de sa première réunion extraordinaire du Conseil des Délégués. Le but : recevoir la visite du ministre titulaire haïtien. Ça concernait l’assurance qu’offrait Haïti pour la promotion, pour le renforcement croissant de la confiance et de la sécurité de l’hémisphère. Il est noté que le Corps des délégués souligne que le pays et le 19e pays à avoir déposé un tel document sur la sécurité de l’Hémisphère.

[Fait curieux de l’IADB, le Brigadier General S.M. Lacroix, CD, est l’actuel directeur général du secrétariat de l’organisme et se trouvait tout près d’Haïti, soit en mission de supervision de l’ONU au Salvador en 1992, et envoyé en 1994 en Haïti, à titre d’observateur militaire et d’officier de liaison entre la RD et les forces onusiennes stationnées en RD voisine. Il est formé entre autres à la National Security Program (War school) et un degré en défense nationale du Collège Royal Militaire]. Et, d’autre part [Luis Rodrìguez Bucio est le Chairman du conseil des délégués de l’IADB et Brigadier Général de l’Armée mexicaine qui a accueilli et ensuite rapatrier les jeunes recrues haïtiens récemment par le vol 617 Fuerza Aera Mexicanam, Avion militaire de ce pays].

La question n’est pas de savoir qui ou par qui a été réalisé un tel document déposé au livre blanc de Junte interaméricaine de Défense, que le Ministère de la Défense de la République d’Haïti dont Léon Charles est l’ambassadeur délégué dûment accrédité. J’ai noté que le Salvador, le Honduras, le Nicaragua, Surinam, le Venezuela, n’ont pas de délégués accrédités. Mais Haïti est absente le 10 avril 2018 à la rencontre extraordinaire 001-2018 même si la RD voisine fait partie des 17 pays membres présents et 3 états observateurs dont le Portugal. Il fallait voter pour la direction de l’IADC. Nous avons appris par ailleurs que ce sont des experts externes en collaboration avec la Junte et l’IADB qui ont en fait réalisé le document pour Haïti. Haïti est donc reconnu dans la nomenclature de la défense interaméricaine. Privé, mercenaire, régulier, peu importe, Haïti a un plan de défense probablement ignoré de Gédéon.

Le Ministère de la Défense est donc bel et bien vivant, mieux qu’on aurait tendance à le croire d’après le langage populaire et même parfois initié, qui prétend cette institution inexistante.

De ce fait, Youri Latortue travaille-t-il comme consultant soit avec le Ministère de la Défense pour ne pas l’avoir convoqué au Sénat, à titre de sénateur, ou avec l’Armée régulière pour ne pas l’avoir fait pour la même raison tandis que Gédéon a été convoqué. Le contraire ferait de Youri Latortue au Sénat, un incompétent et un grand bavard avide de succès politique personnel pour une hypothétique candidature en 2022. Surtout avec un poids sur l’épine que nous appellerons ONA, plus tard.

Pourquoi : les récents événements de juillet 2018 à aujourd’hui interpellent sur la présence de ce qui contre toute attente, n’était pas celle de la PNH, d’après le DG Gédéon. Omerta ! 

J’ai de ce fait, contacté l’ancien colonel Himmler Rebu dans le cadre de son expertise militaire afin de mieux discerner les silences, car il y en aurait plus d’un. La diplomatie m’a ainsi ramené vers 1986, date à laquelle Himmler Rebu représenta les FADH à l’IADB. Alors, pourquoi ? Si les armes dénoncées par Gédéon ne sont pas de la Police, il n’est en outre, pas le porte-parole de l’Armée (fantassins militaires) au besoin puisque du métier des armes. Il faut donc interroger c Fontane Beaubien, car l’armée aurait-elle coopéré sur demande du président Moïse, dans les termes de la constitution (chap. & art.), sur la défense du territoire, là face à l’ignorance et à la raison, de plus d’un ? Affaire trop sensible, Himmler Rebu par un silence codé a parlé pour nous qui devrons alors interpréter, bien plus loin que le Directeur de cabinet du président, en l’occurrence Nahomme Dorvil. Dossier à suivre.


Cet article est publié par l’hebdomadaire Haïti-Observateur No. 19, édition du 15 mai 2019 et se trouve en P.14 à : http://haiti-observateur.ca/wp-content/uploads/2019/05/H-O-15-mai-2019.pdf