LE PAS CIRCONSCRIT DU SÉNATEUR LATORTUE EN DUO PM NO JOB

print

DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ par Dan Albertini

  • Maksen : «tet dwat pou 2022» par Lambert Étriqué en Faux Estimé ou
  • LE PAS CIRCONSCRIT DU SÉNATEUR LATORTUE EN DUO PM NO JOB
  • Entre (), Le véritable sens de la frappe trump-euse tuant le général Soleimani est d’ébranler la diplomatie française qui s’évertue à diluer le drame du détroit d’Ormuz visé par le «mein kampf[iste]» de Donald J Trump aplanissant le grand tronc des É. U., à V Poutine. Fermons ().

Repartons de l’extrait de la dernière chronique sur le sujet : il y a alors une constitution dans ce pays qui définit depuis le préambule, le droit les rôles des institutions, ceux des pouvoirs aussi. Le rôle de l’assermenté. Bras légal d’une institution bicéphale, le sénateur Dumont que j’ai cité dans Effet de neuroleptiques au parlement ou le constat Dumont-Dumont accepte le fait que la solution ne viendra pas de présentation multiple de PM désignés ‘no job’. Il faut en outre constater, rappeler aussi que l’exécutif-PHTK croit savoir répéter le même coup-2016 et violer la constitution. L’erreur consiste à ne pas réaliser des élections régulières, et prendre en otage la nation. Ce qui soit dit, est un facteur de destitution. Le drame est là à nos portes.

Ridicule dira-t-on, Etiface Léveillé cette fois-ci, qui se dit adventiste du 7e jour, prône en son automatisme prophétique, le mystère du mysticisme du prophète, se voit évincer la formule lamayote sans PM, au palais. L’élan se justifie-t-il quand la nouvelle série de Netflix The Messiah relance le prisme final, nous met en une trilogie du pouvoir nucléaire d’Hollywood ?

Ce n’est sûrement pas Youri Latortue de kay Lambert qui va relever les jobs au pays. Ou celui du lamayote de Jean-Robert Estimé, c’est-à-dire de la meringue du producteur de bananes : «neg bannann nan» traduite en meringue : «jojo w enraje, jojo dòmi deyò». Noms en demi-dieu là où il y a les dieux sans job, «neg job la» est le pseudo de celui qui sait créer l’emploi.

Je m’excuse une fois de plus auprès du lecteur global, le fait de l’Académie française investie en 2014, d’un lexique autre que le latin original adopté, mes données ne sont pas traduites. L’Académie devrait s’y attendre. Collectivement et séparément, c’est le besoin culturel dû à notre statut louverturien qui n’est pas français, car du statut d’esclave, un bien meuble jugé par la décision inversée de l’avare, ne devient pas humain sans l’opération de la vierge Marie. L’épée de Legba jadis combattue devient donc pensée religieuse française. La mise à jour par le créole émancipé alors n’attend pas ses lettres de noblesse des Alpes. Le jour se lève à Pô !

La nouvelle bataille Dumont III dans la réalité en cours est réelle. Le téléphone prophétique d’Étiface Léveillé perd aussi la voix comme celui de prière du père Gustave Miracle qui criait tant de miracles, par la foi de l’autre plutôt que par ses capacités (pouvoirs) d’envoyé. Nous voici au sept janvier sans Étiface au palais. Le sénateur Dumont comprend déjà que cette formule-là, c’est-à-dire de Religion pour la Paix, en Haïti, ne fait pas partie de Religion pour les jobs, pas plus que le pacte politique caché de Youri Latortue par J Lambert. On mettra même Dubois de la BRH à ce poste qu’il ne produira pas plus que la dévalorisation de la gourde par l’inflation complice de l’étranger. La bataille à la primature doit faire l’objet d’une seule invariable de l’équation (PM = neg job la) où l’inconnu est le nom du postulant, afin de trouver le nom connu de cet appelé. Ce, sans l’argent de magnificat hérités. D’où notre foi, proverbe : «Nou pap kale kokoye pou po! ». La situation est donc réellement grave comme le pense Sénateur Patrice Dumont III dans sa lettre officielle adressée au Sénat, avec date et visée (sceau de réception). Les trois Grâces du Mont-Carmel de la présidence dépassé sans carmélites peuvent offenser la routine, c’est un fait, mais, je présume que c’est une menace de mort venant de Mackenson Dorilas prophète de l’auto phonie. M’intimider est une fausse route en République, même par allusion : j’ai «signé un pacte avec le diable, et je vais mourir dans quelques semaines». Je réitère, «nou pap kale kokoye pou po!», même pas le Hezbolah ne réussira, car nous nous battrons pour créer des jobs au pays. Ce pays méconnu de Youri.

Le pas du sénateur Latortue est circonscrit dans son univers mental, à l’Artibonite, car le Sud-est ne lui est pas acquis d’après la parenté politique et familiale. D’où des alliances grivoises, comme celle d’avec le fracassant sénateur «aya», ou avec le sénateur Lambert. Il y a lieu de noter que si Lambert était assermenté PM en 2020, le même scénario Céant se déroulerait, mais une fois de plus une fois de trop, aux frais de la République et de ses emplois perdus et des autres de plus en plus fragilisés par l’instabilité chronique pathogène. La poule aux œufs.

Youri Latortue est-ce le nouveau cadastre de l’Arcahaie proposé selon Martelly, miky a tenté de répondre. Ça aurait amené à l’affaire de l’Arcahaie par la nouvelle toponymie électorale, d’où Jean Jackson Michel prisonnier politique. L’on comprendra le risque, le sénateur Joseph Lambert veut être PM lamayote pour accompagner son compère sénateur Youri. L’espoir de compromettre les élections présidentielles, favoriser Youri-2022 au CEP, comme à l’époque de Préval et de Privert, et nous sortir un nouveau lapin du chapeau en accusant le Blanc qui manipule depuis bien avant pasteur Leonel Raphaël au CEP (même si ce dernier se cache à Montréal pour le dire). Alors, s’il faut le dire, il faut l’écrire : «verba volant, scripta manent» : il y eut un médecin un matin, il dut repartir. La blouse médicale avec laquelle il soignait son ami président (apprécié tel un psychotique dangereux par Dr Joël Des Rosiers, Ph. D…, nous connaissons la suite. Non, merci, Youri Latortue, il fallait dédommager les victimes du Cap.

Le pas du sénateur Latortue est aussi celui jumeau du notaire Céant, la seule job au cadran de la belle montre suisse (l’affaire Morne-Calvaire) était la sienne. Le pacte kay Lambert de Youri Latortue ne peut que nous amener une fois de plus à la même recette du Job-joint de cardan, il assure le lien de «la poule aux œufs d’or» à celui de la Primature. Coïncidence, ou illuminati haïtienne, l’autre devin politique en la personne d’Étiface Léveillé, nous assure que c’est lui le réparateur des brêches, non pas Youri auto réputé l’homme aux millions d’œufs.

Jean-Robert Estimé comme formule désuète et éculé qui veut se faire moderne quand les duvaliéristes demandent pardon en se dissociant du jeanclaudiste déchu. C’est là le symbole de ce qui ne sera jamais potable, surtout après le dossier de l’expatrié américain en Afrique. J’en rajoute : «bwa kwochi pa janm dwat».

La meringue tranche ici, après «jojo w anraje» : «nou pa nan kay Lambert». Youri Latortue n’a intelligemment pas ravivé ceci : il fut un temps un mois de septembre 2018, il y a eu lieu de rencontrer le citoyen relaxé ou, libéré. Politique. Quelle est la suggestion ouverte qui a été faite aux deux affiliés de son parti ? Importe peu, mémoire sémantique = mémoire conjoncturelle, numérique aussi. Politique !

Dr Lafontant en échec est bon prof dans le «peyi lòk» sans job pour rappeler à ce parfum du Déjean Bélizaire déjà vu déjà vécu, déjà rejeté, qu’il est ce pays étranger oublié. Se dit-il si bien : ah bon, on m’a déjà oublié au profit de ma mémoire d’ingénieur même s’il ne reçoit pas lui-même le président gonflé au Nexium-22 (neg nexium nan), cela ne nous regarde pas. Mais, s’il soutient les titres signés ingénieur-X, si c’est le président, il faut écarter le risque (bwa kwochi pa janm dwat).


cet article est publié par l’hebdomadaire Haïti-Observateur, VOL.1 No 1 New York, édition du 8 janvier 2020, et se trouve en P. 12 à : http://haiti-observateur.info/wp-content/uploads/2020/01/H-O-8-January-2020.pdf