Tardieu dans l’Enfer du Parlement entre Confession et Repentance

print

DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ par Dan Albertini

  • TARDIEU Dans l’Enfer du Parlement
  • ENTRE CONFESSION ET REPENTANCE
  • Entre (). Il y a élections générales malgré tout en RD, fermons-les ().

Cela se passe à Montréal, une visite tout de même en retard, un faux prétexte de la circulation, des p’tits ‘allo’ en p’sit choisi, un rendez-vous raté, mais en retrouvailles publiques introverties…, et j’en passe. J Tardieu a semblé vouloir se guérir d’un mal plutôt que de livrer un bref de saisi sur le pouvoir en Haïti, car lui revenant de droit. Pour son intelligence, zéro d’après ses résultats avérés. Question : à quoi pensait-il pour revenir comme prédestiné de cette rencontre ratée, pour penser à un tel titre : l’enfer au parlement. Oups, je veux dire «l’enfer du parlement» ?

Menteur lâche. L’homme, menteur du fait d’avoir dit publiquement à moult reprises, avoir contacté tout le monde dans sa démarche. Lâche d’avoir voulu lâchement jeter la responsabilité sur la diaspora haïtienne pour nous dire : désorganisé, d’où manque de… ! pensait-il à une certaine chose, ou, se croyait-il dans un club de foot, comme le Club Saint-Louis par exemple ?

J Tardieu tel un député élu était venu défier dans une prière secrète sans homélie, la communauté haïtienne de Montréal en se grattant non loin des cartiers-Tardieu de Côte-des-Neiges pour se croire intouchable à l’université j-tardienne. Oups, voisine je veux dire. Il s’est cru permis de dicter un comportement de leadership aux assistants venus l’écouter par bienséance, malgré le retard.

Je ne sais pas à qui il a dédicacé ce rêve d’écrire un mensonge, car il ne saurait en être le contraire d’après le titre. Les quartiers-maîtres du Club Saint-Louis doivent lui remonter en mémoire ou en surface avec cette mine inscrite sur le livre tel un jeune joueur déçu de son entraineur, qui a grandi.

Jerry Tardieu s’est trompé de cible à mon avis. Cette mine fade s’adresse sûrement à quelqu’un en particulier. Courage, on n’est pas concerné par cet enfer-ci.

Un assistant lui a d’ailleurs posé des questions malgré les restrictions intellectuelles des organisateurs. Surprise, pas de p’sit, il lui a tourné le dos afin de mieux l’écouter.

Enfer ou héritage d’un grand-père autrefois bonhomme politique diplomatique ? Passez-moi l’expression, la tohu moderne est l’héritage de messes basses d’autrefois que l’on a oubliées pour les biens de la famille.

Non J Tardieu, l’intelligence brille. Partout. Vous avez échoué tout seul. Vous étiez un des diables. Vous ignoriez déjà comment perdre face à ce député Papillon pour un vote au directoire de la chambre basse. Vous n’aviez su voir venir le pianiste.

J’ai fais mon devoir j’ai parlé du livre. Il ne fallait pas, vous nous aviez attaqués avant.

Comme vous le voyez, j’incline les lettres : assumez maintenant !


Cet article est publié par l’hebdomadaire Haïti-Observateur, édition du 12 février 2020 VOL. L, No.6  New York, et se trouve en P. 12 à : http://haiti-observateur.ca/wp-content/uploads/2020/02/H-O-12-februar-2020.pdf