Le Crime hérité du Vatican à l’Amazonie Menacée

print

DIPLOMATIE INTERNATIONALE & SOCIÉTÉ par Dan Albertini

  • Le Crime hérité du Vatican à l’Amazonie Menacée
  • Entre (), quand Haïti s’enchaîne, la foi se déchaîne : à qui le crédit ? Fermons-les ()

Autres temps mêmes lieux autres mœurs, l’homélie tombe, est-ce une prophétie qui aurait pu épargner ces 67,981+ aux É.U. ou comptons les 28,884+ à Rome même pour éviter de citer l’Espagne d’Isabelle la catholique, 25,264+ ainsi que Paris du nombre de Dieu hérité de l’évêque de Burgos jusqu’aux cathédrales dont la fameuse Notre-Dame de Paris 24,859+. Mieux, les 28,446+ du Brexit. L’homélie n’est plus spirituelle, moult siècles religieux se sont écoulés, pas de talents comptés par les mensonges au nom de Dieu. On a promis les miracles pour avoir tué, assassiné, brûlé de réputation religieuse, les hérétiques. Ils n’arrivent plus. Le Vatican doit rendre des comptes dans le cadre de l’Amazonie agressée, car la révolution règne parce que le talent est mort. Que le protecteur de Salman Rushdie me prête foi et me protège à mon tour.

Si nous y allons par le voyage d’introspection. Que sont les gains de sociétés visitées par l’action du christianisme de Rome, à l’enfant luthérien révolté réputé réformé ; que sont les conséquences sans en mettre au préalable de valeur réelle ?

Le même édit va à Rome, après les couronnes de papes en conquête pour Dieu, aux prix payés par la Rome vaticane. Étude comparative en termes d’effet de causalité, de rapport de rentabilité de dépendance, qui est sous la coupe de, pourquoi ?

Nous devrions peut-être étudier l’affaire à la lueur du cas du sang contaminé connu au Canada, qui a vu la naissance d’Héma-Québec aux dépens de la Croix-Rouge. La légèreté a été macabre pour d’innocentes victimes tandis que de la loi on se savait négligent. (ce Québec catholique affiche 2280 morts inconséquents au COVID-19).

Combien large l’Afrique visitée, représente en Amazonie qui à elle seule représente ici une telle catastrophe. Que l’oncle Roger, chanoine-curé défunt du Christ-Roi me pardonne de secouer ainsi ses cendres catholiques ici. Il ne saura me reprocher par contre sa déception en visite au Canada indien, sur le même sujet. Il le quitta, vite.

Maintenant, mettons des valeurs des lieux, et le besoin vital que ce soit artificiel ou impératif. Qui possède qui est dépossédé après mille ans, comme pour l’entreprise avec des obligations de résultat, un cahier de charge, le livre blanc plus la rentabilité et la notion du déficit, de la faillite. Exonération en fonction des investissements.

Est-il alors aisé de répondre à tout audit dans les cordes de l’ISO-Dei de l’Opus, réalisé par le certifié lui-même sanctionné par un audit externe afin de mesurer : fiabilité, statistiques, rapport de simulation numérique stricte de la mémoire de l’IA ?

Analysons l’affaire, peu importe l’adverbe associé (sérieusement, rigoureusement, froidement), plaçons l’Amazonie dans toutes ses composantes, le Vatican idem. 

Le Vatican serait-il sur le banc des accusés, par exemple aux commissions du Congrès américain puisqu’on parle de «great power», le transfert de richesse est-il démontré ou la rapacité planifiée issue des grandes hérésies ? D’une part.

Quel mal a, par exemple fait l’Amazonie à l’Europe qui condamne le Brésil au pouvoir actuel, qui d’ailleurs est la conséquence de l’envahisseur guindé en moine-et-prélat ?

Si Jérusalem dédommagé en rapport aux crimes nazis, est normal en matière de RI internationales, peut-on alors se servir en 2020 de ce diagramme pour sanctionner le coupable entre l’Amazonie et le Vatican ? D’autre part.

Si l’on se pose la question suivante : pourquoi la nature de l’Amazonie indigène est-elle réputée sauvage dans le sens de blâme et de retard, donc indigne de réparations du crime millénaire continu sans interruption, quand on valorise la nature sauvage ?

Alors, l’homélie du prêtre a menti et est un mensonge insoutenable ?

Qui faut-il condamner, car l’exemple du réformé se fait légion en l’héritage connu du colon de Colomb aux nouveaux missionnaires protestants dits ‘born again’ des É.U. ?

La logique intègre veut que le Vatican soit déclaré État voyou, dissolu, réformé à la mesure détenue de l’abbé missionnaire pénitent. Sinon, la foi tombe la religion aussi.

Le poids de la morale religieuse, le miracle comme objet de soumission par rapport au jugement prémédité de la nature des indigènes libres quand on prétend protéger (SPCA), les animaux à travers des États membres. Si le Vatican tel que connu de ce monde est un cimetière de vérités cachées sous des mégatonnes de poussières de mensonges, au nom du Seigneur. Quand l’Évêque Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, archevêque émérite de Lomé (Togo) exprime sa profonde déception sur les résultats qui ne correspondent pas à la vérité des urnes, il se croit profondément imbu et investit d’une autorité d’ailleurs aux bons soins de l’immunité politique sous-jacente de l’État du Vatican (RI, plus qu’une thèse, c’est une vérité confirmée par Togo République Togolaise qui titre : Nouvel archevêque à Lomé/23 nov. 2019. Je cite : «Mgr Nicodème Barrigah Bénissan, évêque d’Atakpamé a été nommé samedi archevêque de Lomé par le Vatican»), non pas que F Gnassingbé soit d’une âme politique de sainteté, mais les fautes cachées de cette horde de pédophiles cachés protégés depuis Preynat-Barbarin-de-Lyon sont plus terrible que l’enfer exprimé dans le missel de sa religion. Il n’y a rien de Dieu dans cette homélie politique suffisante suffocante qui depuis plus d’un millénaire forge et se constitue le creuset de la pire injustice, deux-mille ans moins treize ans après Jésus-Christ crucifié. De quoi se mêle la gestion du spirituel dans le temporel quand l’homélie du prêtre met de l’or sur la table des prêtres quand elle cause de la poussière sur la table vide des pauvres. «Médecin guéri toi toi-même».

Loin du Seigneur, ils n’arrivent pas à faite de miracles d’un simple mage de la cour de Nébucadnetzar, sauf celui de leurs coûteuses soutanes de célébrant et leurs croix de faux ors, et de ses ministres sur l’autel autorisé de l’État souverain du Togo. Ne pourrait-on pas dire en ce sens que l’homélie de Kpodzro n’a pas été prophétique ni salutaire pour le peuple togolais se cherchant une parcelle de vérité sur l’avenir terrestre, en quête d’un mieux vivre ? Quelle est sa position face à la pédophilie… ?

La question se pose donc pour le Vatican comme pour l’orthodoxie russe catholique que pour Kpodzro dans le domaine de l’homélie de l’interprétation décrite dans un catéchisme du 2e trimestre de l’adventiste du 7e jour tel je l’ai soulevé. Interrogation dans une note personnelle : comment interpréter sinon traduire quand on ne le sait pas à l’usage de COVID-19 qui met un pape sans pouvoir ni d’en haut ni d’en bas, à genoux sans espoir que des sciences et des politiques qui mentent. La réponse de l’Amazonie comme de tous ceux qui paient une dîme à l’église au non de Dieu pour nourrir grassement pasteurs, prêtres, imam, rabbin, shaman, etc. Deutéronome 14 : 22-29 se trouve la réponse du détournement qui permet par exemple à la Fédération des adventistes du 7e jour du Québec d’enrôler (2) nouveaux pasteurs (ex stagiaires) payés aux frais de ces dimes et offrandes tandis que la maison de la veuve et de l’orphelin est vide comme les greniers du temple qui quémandent ailleurs.

L’Amazonie ainsi a été rasée de ses richesses, son peuple agressé, sa réserve violée. Le Vatican état invité aux UN ne peut plus bénéficier en exclusivité de la papauté, il faut pénaliser ou partager les compétences comme les richesses. Rendre les fruits du vol, car la publicité est mensongère par l’observation et le constat de COVID -19.

N’est pas de ce constat que l’on considèrera le fruit de l’indépendance haïtienne où Pat Robertson la taxe de pacte avec le diable dans sa diatribe/2010 pour se vanter de Dieu. Oh, Dieu de l’Amérique qui rumine ses 67827 morts en croissance quand le président suggère qu’il n’y aura pas cent milles comme pic de folie, où es-tu ? Pat Robertson a ainsi mis par choix le pied sur la «terre» qu’il qualifie du Diable pour se situer dans l’hérésie moderne. Pat a choisi son camp, celui du Diable, d’où les effets chez lui en confinement avec l’empreinte de la balistique de Satan pour dé-confiner par la force, le partisan en rébellion organisée du président (fièvre jaune+choléra) ?

Oui, tout Haïtien est alors vodouisant systémique avec le papier républicain accusé, livré des suites de 1791 à 1804. Ne se le réclame-t-on pas (1804), protestant comme catholique au point où l’islam vient se réclamer de «Bookman» pour Boukman venu de la Jamaïque, et de «bwa kay imam» pour le Bois-Caïman tandis que ce pervers esclavagiste a oublié sa foi, étant non-consommateur de porc tandis que le sacrifice qui a lieu d’après l’histoire démontre la consommation du sang du porc sacrifié dans la grande proximité rapprochée que ne tolère pas lévitique, mieux encore le Coran. Quelle éloquence, l’ibothérapie du ougan Joseph P Léonard en l’occurrence, quand il défend sa thèse : Haïti = Vaudou (papier et spiritualité par l’adoption ou par la peur).

Pat Robertson l’hérétique de l’ignorance du COVID-19, ni le lointain black-muslim, L Farrakhan, n’y seraient pas allés sans le Vatican par le concordat signé avec Haïti État souverain. À l’ONU, il n’y eut de libertés religieuses sans Vatican ni de tolérance religieuse autour de la table de prime abord. Haïti État membre fondateur des Nations Unies, restons-en là pour ne pas toucher aux cendres de la SDN sous les poussières d’archives à Genève, si diabolique est le pacte haïtien de 1804 par 1791, que ce soit la SDN pour ne pas la citer, ou les Nations Unies, ont de ce fait signé l’équipacte avec Satan. Comprenons pourquoi Louis Farrakhan ni Pat Robertson ne soufflent mot, les É.U., toute diplomatie en RI, ont ici là pactisé avec le Diable, l’ont l’honoré sur son terroir. De la négation, il faut réparer 1804 en amont. COVID-19, conséquence inconséquente au billet vert sur lequel est inscrit : «in God we trust» ?

On a redéfini l’Amazonie par l’absurde, pour annihiler combien de peuples sous le motif d’évolution ? Reconnaissons alors en COVID-19 : toutes les homélies se sont affaissées. Il reste l’officier sanitaire de l’État qui, dépend du chercheur scientifique pour s’offrir en réponse, quoique limitée, pire, par les RI empoisonnées de D Trump. Haïti par Pat Robertson et par Jules Campion en 2010, explique l’Amazonie agressée.

La diabolisation de l’Amazonie est ainsi punissable de par la logique même de l’idiot, l’instituteur ne voyant pas de son automatisme qu’il vend au coût du structuralisme apocalyptique de la rédemption en mentant au nom de Dieu, la publicité trompeuse.


cet article est publié par l’hebdomadaire Haïti-Observateur, VOL. L No.17 New-York, édition du 5 mai 2020 et se trouve en P.12, à : http://haiti-observateur.ca/wp-content/uploads/2020/05/H-O-6-May-2020.pdf