CRIS D’ALARME par Editor Au sujet de nos compatriotes oubliés

print

CRIS D’ALARME par Editor

  • Au sujet de nos compatriotes oubliés

Depuis trois mois des citoyens haïtiens se trouvent bloqués aux États-Unis, parce qu’il y a interdiction de trafic commercial entre Haïti et les États-Unis. Certains de nos compatriotes sont désormais “sans abris”, car n’ayant pas des parents ni d’amis pour les héberger, comme c’est le cas pour d’autres plus fortunés.

Pourtant, le gouvernement américain, autorisé par les dirigeants haïtiens, rapatrie de force des nationaux au pays, quand bien même ils seraient testés positifs à la COVID-19.

Les responsables haïtiens doivent faire montre de responsabilité et qu’ils viennent, de toute urgence, au secours de nos sœurs et frères en détresse aux E.U. depuis des mois. Cela implique uniquement la mise à leur disposition des vols pour les rapatrier dans les plus brefs délais, un geste que les États soucieux de leurs ressortissants posent spontanément.

Si les Américains, avec l’assentiment des autorités haïtiennes, rapatrient leurs citoyens d’Haïti, alors que celles-ci cautionnent le déversement au pays même des criminels ayant purgé leur peine dans des geôles américaines, le gouvernement haïtien doit avoir la responsabilité morale de rapatrier ses propres citoyens bloqués aux États-Unis, à cause de la pandémie.

Nous invitons les haïtiens rendus sinistrés et bloqués aux E.U., en raison de la pandémie de la COVID-19, de faire état de leur situation par un message, via WhatsApp, aux numéros suivants: 718-812-2820; 301-335-5063.

  • Léo Joseph, Éditeur en chef
  • Ray Joseph, Co-fondateur, ex-ambassadeur d’Haïti aux E.U.
  • HAITI-OBSERVATEUR

    • P.O. Box 356237
    • Briarwood, NY 11435-6237
    • Tel 718.812.2820